Celle qui ne skiait pas

Tous les ans, ou presque, depuis que je connais mon mari, nous partons une semaine au ski.

 

Il adore ça et les rares fois où nous n’avons pas pu partir aux sports d’hiver, j’ai bien vu que ça lui manquait…

A moi aussi en réalité alors que je ne skie pas.

 

Et oui, je ne skie pas.

 

La première fois que je suis allée à la montagne, c’était avec 3 copains.

J’avais 20 ans, je n’avais jamais mis les pieds sur des skis mais j’étais hyper motivée, c’était nouveau pour moi, ça avait l’air super cool, j’avais trop hâte.

L’un d’eux m’a dit d’économiser mes sous (le peu que je gagnais durement à l’époque), que je n’avais pas du tout besoin de cours, qu’il allait m’apprendre, que c’était facile comme tout.

Résultat, le deuxième jour je me cassais le poignet et je passais le reste de la semaine à m’ennuyer comme jamais.

 

La deuxième fois, c’était avec celui qui allait devenir mon mari.

Cette fois-là, plus sage, je me suis inscrite à un cours et j’ai eu l’une des plus belles humiliations en public de ma vie…

Nous étions un groupe, et j’étais la plus mauvaise.

Je pense que j’avais hyper peur et que, mine de rien, ma première expérience m’avait plus marqué que ce que je croyais…

J’étais hyper tendue et je n’arrivais à rien.

Je ralentissais donc tout mon groupe et lorsque le deuxième jour, mon moniteur en a arrêté un autre pour lui demander, bien fort devant tout le monde, s’il ne voulait pas me prendre parce que vraiment j’étais complètement nulle, j’ai rétorqué qu’il ne fallait pas s’embêter, que je n’allais pas devenir le boulet de quelqu’un d’autre et je suis partie rendre mon matériel.

 

La troisième fois, c’est mon chéri lui-même qui a voulu m’apprendre au moins les bases, pour que je reprenne confiance… Et je me suis fait mal au genou.

 

Depuis, je n’ai plus jamais skié.

 

A ces échecs se sont rajouté le fait que je déteste l’inconfort des chaussures de ski et le côté « métro aux heures de pointe » des skis-room et des télécabines.

 

Alors pourquoi est-ce que je continue d’aller au ski tous les ans ?

Pour la montagne.

 

J’adore la montagne en hiver.

 

(Photo prise par le mari pendant l’une de ses descentes…)

 

Je suis une fan absolue de paysages enneigés, de la lumière que la neige apporte et la montagne offre des panoramas exceptionnels.

Une fois tous les skieurs sur les pistes, j’aime la sérénité des villages de montagne et des alentours.

Je suis ravie, une fois par an d’aller respirer un air frais et pur (en tout cas bien plus que chez nous) en prenant plusieurs mètres de hauteur…

 

Est-ce que je réessayerai de skier un jour ?

 

Je ne sais pas. Ce serait mentir que de dire que ça ne me titille pas parfois…

Je ne pense pas que j’aimerais la discipline mais mes filles prennent des cours depuis qu’elles sont petites, la grande part déjà faire des pistes avec son père et il est vrai que je me dis parfois que ça pourrait quand même être chouette un jour d’aller avec eux.

 

Et puis aussi, moi qui adore les paysages de montagne et prendre des photos, je pense que je passe à côté de bien belles choses à ne pas pouvoir monter plus haut…

 

Ce qui est certain c’est que si je devais retenter d’apprendre à skier un jour, ce serait en prenant des cours particuliers, avec un moniteur qui aurait de la patience et de la pédagogie !

 

Affaire à suivre donc…

 

 

 

 

 

 

 

14 commentaires

  • Pauline dit :

    Bonsoir,
    Un peu comme vous, pour partager ces moments en famille ( mon conjoint skie très bien et les enfants prennent des cours), j’ai appris à skier l’année dernière à 35 ans.
    Et je ne regrette pas ! Au contraire, la semaine dernière, je me suis régalée et j’ai fait ma première piste rouge…
    C’est mon chéri qui m’a appris ( pas de chasse neige mais direct dérapages) et je ne suis pas une grande sportive ! En tout cas c’est génial d’être sur une piste et se faire doubler par sa fille avec un sourire triomphant, de partager des moments comme ça en famille dans des paysages merveilleux.
    Je ne peux que vous encourager, je pense qu’avec des cours particuliers, c’est le mieux…
    Happy

    • Patricia dit :

      Merci pour ce partage d’expérience… Oui, c’est sans doute le seul argument recevable pour moi pour éventuellement reprendre des cours… Celui de partager avec mon mari et mes filles de chouettes moments sur les pistes.

  • Manu (Esteolia) dit :

    Ah mais on dirait moi!!
    Jeune, je skiais (j’avais passé ma 1ère étoile en CM2… super niveau quoi! Hum.), j’aimais assez, mais pas non plus une passion hein…
    Et paf le genou…
    Quand j’y suis retournée quelques années plus tard, je flippais, je n’y prenais aucun plaisir, j’ai arrêté.
    Mon homme a besoin de ces vacances là, quitte à ne pas partir l’été (Et même avec des soucis de boulot en ce moment, on y va). Il adore skier.
    Depuis qu’on a une famille, on y va tous les ans. (Mon grand a eu 18 ans, pour te donner une idée… et il adore le ski comme son père.)
    Mais même sans skier, et même si je suis une fille de la mer, j’adore la montagne.
    On a trouvé notre station-bonheur, là où ils peuvent skier sans se lasser des pistes, et là où je peux me balader (à Méribel-Mottaret, il n’y en a pas que pour les skieurs!) .
    Un côté effervescent plein de combis multicolores/restos/animations et un côté calme et naturel (réserve naturelle).
    Si un jour je me remets au ski, ça sera du ski de fond (j’ai perdu mon assurance sur des skis, j’ai bien trop peur de me faire mal.) .
    Ma fille adore le ski aussi, et mon cadet est comme moi, il préfère les balades (mais en grandissant je pense qu’il se tournera vers le snow). Toute la famille adore la neige!
    Notre rêve serait d’acheter un appart là-bas (les proprios chez qui nous louons vendent le leur, tout rénové comme dans mes rêves…), mais on n’a pas les moyens (et on en a fait des calculs savants pour que ça passe…. )
    Voilà, je suis aussi celle qui ne skiait pas! Et qui adore la montagne !

    • Patricia dit :

      Ma fille ainée aime bien mais sans plus… En gros, pour elle, son niveau lui suffit pour descendre des pistes faciles et les cours commencent à la gonfler… Donc à voir si c’est juste la période qui veut ça (10 ans c’est tendu un peu, non ?! Mais c’est un autre sujet…) ou si vraiment le ski n’est pas plus son truc que ça.
      La petite s’amuse pour l’instant mais à son niveau c’est assez normal, donc pareil à voir dans le temps…
      Et moi franchement, contrairement à ce que beaucoup pensent, je ne m’ennuie pas du tout sans skier ! C’est vrai qu’il y a des trucs à faire pour les non skieurs !

  • Arf…. J’ai appris à skier à 17 ans. Tous les ans, je voyais mes copines revenir avec la trace du bronzage et la montagne me faisait rêver. J’aime bien mais j’ai toujours un fond de peur. On avait promis aux enfants de partir au moins tous les deux ans (dans les cours, ils sont toujours les plus vieux de leur niveau et ça les humilié un peu). J’espère que je pourrai tenir cette promesse parce que depuis que je me suis cassé l’épaule l’année dernière, je me demande si j’arriverai à remonter sur des skis. Et je déteste être seule alors les attendre en prenant un vin chaud… Bof bof. Je me suis cassé l’épaule le premier jour alors je n’ai pas eu le temps d’essayer mars sorties raquettes. Ça a l’air un bon compromis.

    • Patricia dit :

      Je comprends parfaitement ta peur de remonter sur des skis après ta blessure… Je pense que m’être cassé le poignet la première fois m’a vraiment marqué et ça a beaucoup joué sur mes échecs par la suite… J’aurais sûrement du partir sur des cours particuliers la fois suivante pour reprendre confiance mais bon, c’est pas donné…
      Après, si tu sais bien skier, il n’y a pas de raisons pour que ça se reproduise… Un accident reste un accident et ce serait dommage que tu te prives si tu aimes ça…
      Sinon oui, les sorties raquettes c’est top ! Mais très vite complet, à réserver à l’avance ou tout de suite en arrivant !

  • C’est une bonne raison de continuer à aller au ski, la montagne ! Hiver enneigée ou été pour les rando, c’est génial !
    Pour ma part, après plusieurs années de cours de ski (je suis allée jusqu’à ma 3ème étoiles tout de même), j’ai arrêtée d’en faire pendant 6 ans. Un ras le bol général, je ne trouvais plus de plaisir. Puis j’ai repris et surprise ! J’ai eu peur ! Affaire à suivre aussi…

    A bientôt,
    Line

    • Patricia dit :

      La montagne en été ne me tente pas plus que ça… Sûrement parce que je ne suis pas une grande fan de randonnées… Mais oui, en hiver c’est magique, absolument superbe !

  • Claire dit :

    J’ai appris à skier petite, j’ai un niveau correct ( 2 eme étoile) et l’an dernier on est parti pour la première fois avec les enfants. J’aurai adoré skier.. mais mon plus jeune n’avait que 6 mois, je n’ai pas voulu skier ( raison réelle l’allaitement mais raison officieuse la peur qu’il m’arrive Quelque chose et que je sois loin d’eux).
    J’ai découvert la montagne autrement et je n’ai pas regretter finalement.
    J’adore les paysages, la tranquillité..
    Je ne rêve que d’y retourner et cette fois peut être chausser les skis avec mes enfants!
    Magnifiques photos

  • Valentine dit :

    Pas besoin de skier pour aimer la montagne. Elle se suffit a elle meme.
    J’ai comme l’impression de reconnaitre les arcs 1950. Jy travaille et y vit tous les hivers depuis presque 4 ans. Je ne m’en lasse pas

    Bonne journée

  • MissBrownie dit :

    On va partir pour la toute première fois cette année. Mes enfants n’ont jamais skié de leur vie. Mon mari a testé une fois un week-end quand il avait 19 ans. Quant à moi, je n’ai fait que du ski de fond 3 semaines dans ma vie. Bref, on est méga débutant. On a choisi de prendre des cours particuliers. Je me doute bien que ça ne sera pas simple à gérer pour le moniteur, surtout avec Chichi qui n’a que (presque) 7 ans mais on avait envie de vivre ça ensemble.

    • Patricia dit :

      Oh je pense que les moniteurs ont l’habitude, j’en ai vu avec des grandes familles de russes et ça allait !
      Vous allez adorer faire ça ensemble, ce sera un super souvenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.