Mes enfants sur internet

Un peu avant la naissance de notre fille ainée, mon mari et moi avions discuté de l’exposition des enfants sur internet.

Nous étions d’accord, nous ne souhaitions pas voir de photos d’elle, sur lesquelles le visage serait clairement visible, sur les réseaux sociaux et sur le net en général.

 

De mon côté, ma décision reposait sur les arguments suivants : ma fille ne pouvait pas donner son avis et je devais donc faire en sorte qu’elle ait un dossier web vierge, je ne voulais pas qu’on puisse un jour se moquer d’elle, qu’on se serve de photos d’elle, que ça puisse lui causer des problèmes dans le futur pour ses études ou son travail, ou encore donner de quoi alimenter les pensées perverses de pédophiles.

 

Mon mari pensait la même chose et il était clair pour lui qu’avec les progrès de la technologie, il deviendrait de plus en plus facile de retrouver quelqu’un sur le net.

 

Nous avons donc clairement fait part de notre position à nos proches, avons continué sur notre lancée à la naissance de sa sœur et tout s’est toujours bien passé.

 

A l’ouverture de mon premier blog il y a 5 ans, puis ensuite avec celui-ci, il était donc évident pour moi que les photos d’elles que je partagerais dans mes articles, ou sur les réseaux, seraient de dos ou prises de façon à ce que le haut du visage (la partie la plus reconnaissable) ne soit pas visible.

Je suis même allée plus loin puisque j’ai décidé de ne pas non plus donner leurs prénoms.

 

 

Jusqu’à maintenant, j’ai toujours respecté ces règles (sauf exception sur une photo de bébé je crois) et ce malgré de nombreuses remarques de la part de différentes personnes (représentants de marques, photographes à des évènements, autres blogueuses, lectrices…) m’expliquant que mon blog fonctionnerait bien mieux si je montrais le visage de mes enfants.

 

Je le sais. J’ai toujours été parfaitement consciente que les gens s’identifiaient plus facilement en ayant plus d’infos et notamment en voyant nettement ceux qui s’exprimaient et ceux dont on leur parlait.

Je suis passée à côté de beaucoup, beaucoup d’opportunités de partenariats à cause du fait que je ne souhaitais pas que l’on voie mes enfants sur internet.

 

Je sais que, bien qu’il y ait des blogs (comme Marjoliemaman, Merci pour le chocolat, Mon blog de Maman, Ezabel…) qui aient parfaitement réussi en suivant cette même ligne de conduite, il s’agit essentiellement de blogs de la 1ère vague (sans vouloir être offensante hein) et elles ont bénéficié du fait qu’au moment de se lancer, il y avait beaucoup moins de « concurrence » (on va dire ça même si je ne vois pas tout à fait les choses comme ça et, évidemment, ça n’est pas la seule raison de leur succès) sur la blogosphère.

 

Aujourd’hui, je connais peu (voire pas du tout) de nouveaux blogs dit « familiaux », ou lifestyle mais à tendance familiale, qui ne montrent pas leurs enfants et qui cartonnent.

 

Personnellement, je me disais tant pis.

Tant pis pour la fortune et la gloire (ahahahah), et pour les partenariats ratés.

Ce n’était pas important, mes arguments me semblaient toujours extrêmement solides et j’étais une fervente défenseuse (oui, je sais que le mot n’est pas reconnu par l’Académie française mais bon) du point de vue qui était le nôtre.

 

 

Jusqu’à maintenant.

 

Et oui car, voyez-vous, si je parle aujourd’hui de ce sujet déjà plusieurs fois abordé sur d’autres blogs, c’est parce que, bien que je n’aie pas encore retourné ma veste, je me pose beaucoup de questions.

 

Pas parce qu’après 5 ans, je me dis soudain qu’il est temps d’utiliser et mettre le visage de mes enfants sur internet pour réussir dans la blogo, que ce soit très clair hein… Comme disait l’autre, pour une grande majorité des gens, être célèbre sur les réseaux sociaux, c’est comme être riche au Monopoly… 

Mais parce que ma fille a grandi.

Elle a 9 ans aujourd’hui et elle comprend très bien ce que je fais.

 

Elle sait parfaitement que je vais prendre des photos classiques d’elle et sa sœur pour nous, mais que je vais attendre qu’elles bougent, qu’elles tournent la tête, qu’elles ne me voient pas, ou que je vais me positionner de sorte à prendre une photo où l’on ne verra pas leurs visages, pour le blog.

Elle sait que sur le blog, je parle de plein de choses mais beaucoup d’elles.

Elle sait que le blog est sur internet et que donc tout ce que j’y écris peut être lu par des milliers de gens dans le monde entier (bon, en vrai, on en est loin hein).

Elle ne sait pas bien comment marche internet mais, très honnêtement, la façon dont cet incroyable outil fonctionne n’est pas clair pour la majorité des gens et pour moi non plus alors…

Elle comprend la portée que ça a et que rien ne peut jamais en être vraiment effacé.

 

Nous avons longuement échangé et, à part la partie sur les pédophiles parce que je ne voulais pas non plus lui faire ultra peur (mais tout en lui disant quand même qu’il ne fallait pas donner son nom, son adresse, aller à un rdv avec un inconnu etc…), je lui ai expliqué aussi bien que possible quels étaient les risques d’une exposition sur le net et les raisons de mon choix.

 

Pourtant, elle n’est pas d’accord avec moi.

 

Ce petit bout de 9 ans m’a bien écouté, m’a montré qu’elle avait compris et puis elle m’a dit, avec ses mots, qu’elle n’était pas d’accord.

 

« De toute façon, un jour, j’aurai un ordinateur et un téléphone maman. C’est normal. Tu ne vas pas m’empêcher d’être comme les autres quand même. Je ferai attention comme tu m’as dit mais moi aussi je veux utiliser tout ça et je ne vais pas mettre un masque. »

« Je ne comprends pas… Si tu mets des photos de nous qui sont bien pourquoi on se moquerait de nous ? Pourquoi j’aurais des problèmes au travail ? Et même s’il y en a qui se moquent, des fois à l’école aussi et tu dis que c’est des imbéciles alors là c’est pareil, non ? »

« Moi j’aime bien ce que tu fais, je trouve ça bien et je ne trouve pas que ce soit embêtant que les gens nous voient, c’est plus nul des photos où on voit jamais notre tête je trouve »

 

Je l’ai bien écoutée moi aussi… Et depuis, je m’interroge.

 

Ça la gonfle. Ça l’embête de ne pas apparaître simplement. Un jour, elle m’a même demandé si je ne montrais pas leurs visages parce que je ne les trouvais pas assez jolies…

 

 

Est-ce qu’à cause du fait que je n’ai pas voulu les montrer, mes filles manqueront, davantage encore que toutes les adolescentes, de confiance en elles ?

Est-ce qu’au contraire je les protège d’un surplus de narcissisme ?

Est-ce que j’ai eu raison ou est-ce que j’ai laissé mon côté parano prendre les commandes ?

Est-ce que c’est mieux pour elles ainsi ou est-ce qu’au contraire ça aurait été bien qu’elles puissent avoir, grâce au blog et aux réseaux, un exemple de comment se protéger et gérer leur exposition sur la toile ?

Est-ce que les enfants des blogueuses qui les montrent seront plus aguerris et se débrouilleront donc mieux avec tout ça ?

Est-ce qu’effectivement ces milliers d’ enfants sur internet en voudront un jour à leurs parents de les avoir exposés ou uniquement ceux qui auront le sentiment d’avoir été humiliés à cause de certaines photos (sur le pot, à poil ou simplement pas à leur avantage) ?

Est-ce que du coup, quand on fait le choix de « bien » les exposer, c’est mentir de ne parler que du positif sur ses enfants ?

Est-ce qu’à 9 ans, elle réalise vraiment ce que ça implique même si j’ai l’impression qu’elle a bien compris ?

 

Etc, etc…

 

Je n’ai pas trouvé ses arguments idiots. Elle les a formulés maladroitement mais ils n’étaient pas idiots.

 

Alors voilà, depuis, je cogite…

 

J’ai trouvé plein d’articles sur des blogueuses ayant la même ligne de conduite que moi, et expliquant le pourquoi de celle-ci, mais aucun de blogueuses ayant simplement choisi de montrer leurs enfants…

Est-ce qu’elles n’ont pas du tout réfléchi à la question ? Pourquoi ont-elles finalement choisi de montrer leurs enfants sur internet ? Ont-elles peur de l’avenir ?

 

J’aurais trouvé ça vraiment intéressant d’avoir les points de vue de ces filles-là…

Et vous alors ? Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

27 commentaires

  • Julie Breton dit :

    Je réfléchis beaucoup à tout ça dernièrement en lisant justement de plus en plus de blogueuses expliquer leur choix de ne pas montrer le visage de leur(s) enfant(s) et il me semble qu’il faudrait y voir quelque chose de très personnel (et non une espèce de leçon). Finalement c’est un tout qui joue dans ce choix (de montrer ou non nos enfants) : notre rapport au futur/à l’inconnu, l’éducation que l’on transmet, être prévoyant (trop ou pas assez)/se laisser aller et aviser plus tard s’il y a lieu de le faire, etc.
    Ma pensée n’est encore pas très claire dans les mots mais globalement j’estime qu’entre parents et enfants (dans mon propre cas) nous avons une confiance partagée, nous parlons énormément de nos goûts, de nos choix, de nos souhaits, de nos déceptions…alors je ne publie pas n’importe quoi et si un jour mes enfants avaient à me reprocher quelque chose on s’expliquerait certainement avec des sourires et des câlins. On a décidé de profiter de la vie, pas de craindre un éventuel futur négatif, mais cela est lié à notre parcours :) chaque parcours de vie amène à des choix particuliers ❤️
    Bon désolée pour ce commentaire pas très clair

    • Patricia dit :

      Si si c’est très clair ! Je suis d’accord, c’est très personnel et en aucun cas je ne juge qui que ce soit pour ses choix… Je suis une partisane du Chacun fais ce qui lui plait (dans la limite du respect de l’autre, de la violence etc hein).
      Je comprends ton point de vue et, effectivement, si je me pose toutes ces questions c’est finalement parce que je me demande si je n’ai pas été dans l’extrême… Moi qui, tout en connaissant ses dangers, adore le net… N’aurais-je pas du faire autrement ?
      Pour ma fille, tant que je ne publie pas de photos moches ou ridicules d’elle, il n’y a aucun problème… Tant que je ne raconte pas de trucs qui peuvent la gêner ou la ridiculiser, tout va bien.
      Elle me dit: « tes photos de nous sont jolies, juste on en voit pas nos têtes, c’est dommage et qui pourrait se moquer ? »
      C’est intéressant, elle a vraiment, malgré son âge, une réflexion sur le sujet et du coup, elle me fait cogiter…

  • Claire dit :

    Je ne suis pas blogueuse, mais je comprends et respecte à 200% ton point de vue.
    Je pense que si je tenais un blog j’aurai la même ligne de conduite.

    J’aime beaucoup de le raisonnement de ta fille mais est elle vraiment capable de comprendre l’étendue d’internet? Elle reste jeune malgré sa capacité à réfléchir etc. Elle reste dans un monde d’enfant.

    Ici on met des photos de nos enfants sur internet sur nos pages personnelles parce qu’on se sert des réseaux sociaux entre autre pour partager avec notre famille et nos amis loin de nous. Mais souvent j’efface tout et je publie de moins en moins (photos ou autre)..

    • Patricia dit :

      C’est vrai que c’est une enfant, et je me demande effectivement si elle comprends bien l’impact que ça aurait, mais en même temps… Nos enfants n’ont pas le même rapport que nous aux nouvelles technologies, ils baignent dans internet, les selfies, les vidéos etc.. Pour eux c’est naturel.
      Faut il accompagner ou protéger à tout prix ?

  • Claire dit :

    D’ailleurs c’est vrai que je te suis depuis un long moment, sur ton ancien blog déjà, et si tu ne l’avais pas mentionné dans ton article, je n’avais jamais fait attention que je ne connaissais pas le prenom de tes filles. Comme quoi… ce n’est pas le plus important

  • Manu (Esteolia) dit :

    Ça va, c’est pas si long que ça ! ;-)
    Je ne suis pas blogueuse, mais j’utilise comme beaucoup les reseaux sociaux .
    J’y mets mes enfants.
    Sur Facebook, c’est la famille, les amis, vieux copains (à quelques exceptions près) … à qui je pourrai montrer ces photos en personne, et en qui j’ai suffisamment confiance, qui n’utiliseront pas ces photos…
    Quand je ne connais pas les gens (comme sur Instagram), je les mets peu, mais je les mets quand même…
    Je crois que si les photos ne les mettent pas à leur désavantage, et encore, ça dépend aussi (je ne trouve pas qu’une photo d’un enfant sur le pot -par ex- lui porte préjudice, ou avec des petites fesses rebondies….) ça ne peut pas vraiment leur desservir plus tard. Si? Faire sourire 5 min oui, mais ensuite?
    Maintenant que mes enfants sont grands, je leur demande leur avis. Avant je me prenais le droit sans trop de scrupules, avec l’idée que je décide de toute façon pour eux, et que je sais ce qui est « bien »… (ce n’est pas forcément une bonne raison) .
    L’envie de montrer mes enfants vient sans doute de l’envie d’avoir des compliments! C’est très égoïste quelque part. Ou de la fierte qu’on veut partager! C’est humain je crois.
    Comme quand mes parents (ou moi d´ailleurs) découpaient un article de journal dans lequel on apparaissait !
    Ma plus grande peur est qu’on utilise les photos sans mon accord (non, pire, qu’un taré……..) .
    Mais je ne suis pas « un personnage public », c’est plus facile, ça ne semble pas trop risqué…
    Les photos sont sans doute perdues quelque part à tout jamais dans le vaste univers immatériel d’internet… avec les milliards d’autres…. Ça fait bizarre mais c’est notre époque…

    Je comprends tes interrogations.

    Et ça ne me dérange pas de ne pas voir les visages de tes filles. Et je comprends aussi ce que ta grande veut dire.
    Leur génération est présente sur internet tôt, ça va leur sembler naturel peut-être, normal quoi.

    Enfin voilà! C’est pas très clair, c’est tel quel , mais j’espère que tu as saisi l’idee!
    (Long message aussi!)

    • Patricia dit :

      Oui, oui, j’ai très bien compris l’idée et merci de partager ton expérience ! C’est ça en fait, pour ma fille, internet tout ça c’est normal… A l’école la maîtresse n’écrit plus sur un tableau noir mais sur un écran relié à internet et qui lui permet de leurs montrer des docs, des vidéos etc…
      C’est là que tu sens que merde, quand même, il y a une différence de génération…
      Du coup, je ne sais plus… Est-ce que je dois accompagner plutôt que protéger à tout prix…
      Aujourd’hui, ça me fait beaucoup réfléchir. Pas envie d’être l’une de ces mères butées qui n’écoutent pas leurs enfants, qui n’est pas ouverte au dialogue et à la réflexion. Tout mais pas ça. Donc voilà, elle me fait réfléchir.

      • Manu (Esteolia) dit :

        Nous on est un peu un pied dans chaque génération (le cul entre deux chaises quoi ;-D ).
        On a des valeurs dans nos racines, qui viennent de nos parents, et on fait partie de la génération qui découvre et créer tout ce nouvel air numérique. Comme chaque génération l’une après l’autre tu me diras, chaque époque à ses nouveautés, ses modernisations, mais là je trouve la période charnière entre « avant internet » et « tout internet ». Un grand écart. Comme mes parents ont connu la « vie moderne », le grand écart entre leurs parents et aujourd’hui.
        On apprend à gérer tout ça, à s’adapter.
        Bon on va faire de notre mieux!
        Mais c’est Quoi le mieux hein?! ;-)

  • Kid Friendly dit :

    J’ai fait le choix de ne pas montrer leur visage (on a vu un peu plus la petite bébé car son visage allait changer) pour les mêmes raisons que toi. Le papa bosse dans la sécurité des systèmes d’information et est encore plus exigeant que moi sur le sujet. Je m’en fiche de ne pas devenir un gros blog. Je ne blogue pas pour ça. Même si je trouve un peu lamentable que cela joue sur les partenariats.
    Ma fille va avoir 9 ans aussi et elle ne réclame pas d’être montrée. Je pense qu’elle a bien compris nos arguments. Et même si elle réclamait je ne le ferais pas parce que c’est une enfant.
    Et je pense à La mite orange qui a arrêté de montrer ses enfants parce que ça gênait sa grande je crois et que du coup elle a réfléchi à tout ça. Elle en a fait un billet. Par contre effectivement je n’ai pas lu de billet inverse. Ou si peut-être chez une blogueuse (que je ne citerais pas) mais on sentait bien que l’idée derrière était plus liée aux partenariats et aux likes…

    • Patricia dit :

      Je ne pense pas que toutes les blogueuses qui montrent leurs enfants le fassent juste pour avoir des partenariats et des likes… Personnellement ce n’est pas ma démarche, autrement je l’aurais fait depuis longtemps.
      Il s’agit plus de sentir que, peut-être, j’ai été dans la surprotection, en décalage avec cette nouvelle génération qui baigne dans l’Internet & co, au lieu de l’accompagner…
      Je ne sais pas si je suis très claire.
      En classe ma fille n’a plus de tableau noir, mais un espèce d’écran relié à internet, elle a (à 9 ans) plusieurs recherches à faire sur le net, etc… Il y a une vraie volonté de coller à cette nouvelle époque, d’utiliser les nouvelles technologies et je me demande si pour l’image c’est pareil. Au lieu de cacher, peut-être que j’aurais du montrer pour exemple, pour qu’elle sache comment le faire… De quelle façon, avec quelle genre de photo, avec quelle infos etc…
      C’est un peu confus, je suis désolée mais c’est sans doutes parce que je suis en pleine réflexion…

      • Kid Friendly dit :

        C’est marrant, on habite la même ville mais à l’école de mes nains (celle à côté du conservatoire) ils restent très classiques.
        Si si je comprends bien ta réflexion, mais pour moi 9 ans c’est encore un peu jeune pour saisir toutes les implications et dangers du net. Après éduquer petit à petit c’est une très bonne idée pour éviter l’effet inverse et qu’elle fasse tout et n’importe quoi sur les réseaux sociaux à 15-16 (je suis un peu hallucinée par tout ce que mettent certains djeuns sur leur compte).
        Après bien qu’ayant le même âge ma fille aînée n’est pas du tout demandeuse d’être « exposée », elle a bien compris que c’était niet pour nous. Mais je blogue depuis un peu moins longtemps aussi…

        • Patricia dit :

          Tu as mis le doigt dessus, ça fait aussi partie de mes réflexions… Me dire que, puisqu’elle est dans cette façon de voir les choses à 9 ans, est ce que le fait que je ne la montre pas du tout va faire qu’à l’adolescence ça va partir en vrille ? D’où ma réflexion, je me demande si c’est la bonne façon de faire…
          Et puis c’est vrai aussi qu’elle voit que mes copines blogueuses les plus proches montrent leurs enfants, ça doit jouer dans sa réflexion…

          Bref, c’est pas facile !

          • Ah mais oui, je n’avais pas pensé à ça. Si tes copines le font, ça doit clairement les interroger. Quand je vais en Bretagne on fait toutes la photo de dos pour le blog puis la photo souvenir pleine de sourires !
            J’ajouterai qu’en ce moment, le grand jeu de ma fille et ses copines est de faire des vidéos youtube. Je ne sais pas ce qu’elles publient sur quels comptes mais elles mettent des masques !

          • Patricia dit :

            Et oui ! Que ce soit Virginie (My blog is rich), Astrid ou Estelle, leurs enfants sont complètement exposés et, de temps en temps, mes filles regardent avec moi mon fil d’actualité Instagram (et en réalité 95% des blogueuses que je suis montrent leurs enfants) et elles ont l’impression que je suis la seule relou flippée qui exagère avec ses règles…

  • Kid Friendly dit :

    Oubli : dans le choix de ne pas les montrer il y a aussi le fait que j’ai vu il y a bien des années (avant les blogs) une copine se faire piquer les photos de ses gamins, d’elle enceinte par une gamine qui s’est inventée une vie autour. Ça m’a bien vaccinée. Et on voit souvent des blogueuses râler parce que les marques exploitent leurs photos sans les en avertir (et ça m’est arrivé aussi sur Instagram) donc je détesterais retrouver mes nains par hasard sur la page d’une marque.

    • Patricia dit :

      Effectivement, le vol de photos est quelque chose d’atroce mais je pense que ça reste tout de même assez rare… En ce qui concerne les marques sur les réseaux, la plupart du temps elles se donnent le droit de les utiliser quand on les nomme sur les photos, c’est un peu le « jeu » même si je pense que la bonne attitude est évidemment de demander la permission au propriétaire des photos.

  • Picou dit :

    je crois que c’est un sujet sur lequel il est impossible de trancher… C’est un choix tellement personnel! je crois que tout dépend de l’ambition que tu as pour ton blog… effectivement la majorité des blogs qui cartonnent sans montrer leurs enfants viennent de la 1ere vague, mais je pense quand même à d’autres comme maman louve qui réussit à cartonner en ayant respect et pudeur par rapport à ses enfants… pour ma part je suis toute jeune blogueuse, et j’ai choisi de ne pas montrer mes filles de face ou de ne pas aborder de sujets qui pourraient leur nuire où les embarrasser, pour toutes les raisons tu mentionnes. Mais ça ne me choque pas quand on décide de montrer ses enfants, tant que c’est fait avec respect, et sans être une surexposition complète. je pense effectivement que ça peut être un frein pour le développement d’un blog, et des partenariats, tout comme au sentiment d’identification qu’ont les lectrices…mais tout dépend de ce que tu souhaites pour ton blog! personnellement je préfère limiter mes partenariats, et avoir une petite communauté, mais très engagée comme la mienne, plutôt qu’une énorme communauté mais sur laquelle je ne controle plus rien.

    • Patricia dit :

      Effectivement, c’est une décision très personnelle et je respecte absolument tous les points de vue. Personnellement, même si je l’ai mentionné, la question n’est pas du tout relié à mon ambition pour le blog.
      C’est vrai que j’ai constaté que les blogs qui « fonctionnaient bien » montraient leurs enfants mais ça ne signifie pas que montrer ses enfants apporte systématiquement « la gloire-« .
      Pour quelques uns qui cartonnent il y en a des centaines qui n’ont que peu de lecteurs même avec la frimousse de leurs kids sur toutes les photos.
      Ce n’est donc pas du tout pour ça que je me pose la question aujourd’hui et d’ailleurs, si ma fille ne m’avait jamais fait de réflexion, j’avoue que je n’aurais sans doutes jamais remise en question ma décision.
      Et tu as raison, mieux vaut avoir un « petit » blog avec une belle communauté qu’un « gros » avec des followers fantômes ;-)

  • MissBrownie dit :

    Bien qu’on ne voit pas le visage de tes filles sur tes photos, je trouve tes photos bien plus jolies que certaines photos sur lesquelles les visages des enfants apparaissent.
    Mes aînés ont 13 et 12 ans, ils ont un smartphone, ma fille a un compte instagram privé et même en privé elle ne montre pas son visage. A cet âge là les amitiés varient beaucoup. Une copine d’un jour peut vite devenir un ennemi et je n’aimerais pas qu’on se serve d’une photo pour la blesser. Les remarques blessantes sont assez courantes entre eux au collège sans photo. Inutile d’en rajouter.
    Alors oui, la majorité des gens est voyeur sur le net et apprécient de connaître les prénoms et les visages. Ce n’est pas mon cas. Je n’y vois aucune utilité.
    Quand je vois certaines photos, j’ai du mal à comprendre le choix des parents et j’espère que leurs enfants n’en souffriront pas.

    Personnellement j’aime la part de mystère de ne pas connaître le visage de tes filles. Elles semblent adorables en tout cas.

    Moi-même, j’aime resté anonyme et dernièrement, cela m’a gêné qu’une maman de l’école me dise avoir découvert mon blog grâce à une marque qui avait publié mon témoignage avec ma photo (que je lui avais donné mais j’avais du croire que personne autour de moi surfait sur ce genre de site).

    • Patricia dit :

      Merci, je fais de mon mieux pour les photos et mes filles sont adorables 50% du temps, l’autre moitié ce sont des petits démons !
      Je comprends pour l’anonymat… De mon côté je ne parle pas de mon blog aux parents de l’école mais j’avoue que je me ficherais complètement d’être « découverte ».
      C’est vrai que l’adolescence est difficile et que les photos peuvent vite devenir une arme supplémentaire dans des rapports parfois conflictuels, je comprends donc parfaitement ta façon de faire et avant de me retrouver à réfléchir à notre situation par rapport à tout ça, j’aurais sûrement adopté la même sans y penser…
      Mais, maintenant que je cogite (et que je me fais un peu l’avocat du diable), je me dis que

      1/ pour que les autres élèves se moquent des photos d’enfants qui sont montrés, il faut déjà qu’ils connaissent l’existence du blog des parents

      2/ il est toujours possible d’arrêter de poster des photos à l’adolescence (voire de supprimer celles qui seraient gênantes) (même si jamais rien n’est effacé sur internet il faut quand même être sacrément doué pour aller retrouver des photos supprimées dans les méandres du web – perso je ne sais pas faire)

      3/est-ce que c’est bien de les protéger absolument ? Ne vaut il mieux pas leur apprendre l’estime se soi et à se défendre ? Je ne juge pas, je m’interroge simplement et je suis bien consciente que c’est loin d’être facile.

      C’est juste que, comment dire… Je vais donner l’exemple des lunettes. Quand ma fille a du mettre des lunettes, elle était catastrophée. Les enfants allaient se moquer d’elle.
      Ca n’a pas loupé, elle a eu droit à tout… « 4 yeux », « biglouche », « gros yeux », « t’es moche »… etc… (couplé à des « intello » et « chouchoute de la maitresse » parce qu’elle est bonne élève). C’était dur, elle a beaucoup pleuré mais on a beaucoup parlé… Mon boulot c’était de lui donner confiance en elle, de réussir malgré son jeune âge à ce qu’elle relativise, à ce qu’elle prenne de la distance et aussi à répondre à ces remarques.
      Aujourd’hui, il y a encore des jours, lorsque un petit con est particulièrement virulent, où c’est difficile mais ça ne l’est plus parce qu’elle porte des lunettes, ça l’est parce qu’elle ne pige pas qu’on puisse être aussi méchant avec quelqu’un.

      Du coup, je me demande, est ce que pour les photos ce ne seraient pas sur ça qu’il faut se concentrer, sur donner confiance à nos enfants ?
      Et limite je me dis que les enfants exposés sur les blogs et qui reçoivent des tas de « oh trop beau ! », « superbe! » & co… Auront peut-être plus de facilité à gérer les remarques désagréables ?

      J’en sais rien hein, je me pose les questions… et je sais que tout ça est TRES confus :-p

      • MissBrownie dit :

        J’en sais rien … On fait tous nos choix en notre âme et conscience ;)
        Mes aînés aimeraient parfois être comme Néo de « Swan et Néo ». Ils ne voient pas forcément le problème de s’exposer. Certes ce garçon a beaucoup de fans mais aussi des haters et on voit ce que peuvent faire des haters sur des personnalités un peu fragiles comme EnjoyPhoenix.

  • C’est drôle parce qu’hier, en voyant une photo de mes enfants courant en peignoir dans un couloir de la balnéo, je leur ai dit que je les aurais bien mis sur mon blog. Et on a discuté de cela. Effectivement, ils ont dû mal à comprendre pourquoi je ne montre pas leur tête. Moi, j’ai l’intime conviction de les protéger. Et surtout ça va avec la pudeur de ne pas trop m’exposer même si je le fais depuis 10 ans. Avec les réseaux sociaux et notamment les stories, c’est dur de se donner des limites, on est tenté d’aller toujours plus loin dans le « bienvenue chez moi » sur certains compte, ça me met mal à l’aise cette mise en scène permanente même si il n’y a pas vraiment de raison objective.
    Je sais que ça marcherait mieux avec leurs visages. Que les marques aiment ces petits modèles pas chers. Mais après être passée par un épisode de harcèlement au collège, je suis bien contente de ne pas avoir pris le risque.

    • Patricia dit :

      Je n’ai pas cette sensation avec les stories, au contraire, je trouve que, à quelques exceptions près, tout le monde gère plutôt bien… J’avais peur justement que ça devienne un truc genre l’émission des Kardashian (je dis ça mais je n’ai jamais regardé donc je ne me fie qu’à ce qu’on m’a raconté >_<)et finalement je trouve que la plupart du temps il y a une vraie recherche "artistique", c'est beau et pas trop. Tu penses donc que si tu montrais le visage de tes enfants, l'harcèlement de ton fils aurait été pire ? (J'en profite d'ailleurs pour te dire à quel point je suis désolée que ça lui soit arrivé et j'espère qu'aujourd'hui c'est bien derrière lui) Il aurait fallu pour ça que les élèves sachent que sa mère a un blog non ? Et malheureusement, c'est aussi la preuve que ça peut arriver même quand on n'expose pas ses enfants... Je sais que je me fais l'avocat du diable, et je suis désolée, mais ça aide à ma réflexion... Pour l'instant, chez nous, c'est statut quo mais je vois bien qu'elle sait (ma fille) que je cogite parce qu'elle revient à la charge l'air de rien de temps en temps...

  • Article très intéressant !
    Moi j’ai fait le choix de montrer les frimousses de mes enfants, mais avec parcimonie. Bien sûr, pas question de publier des photos d’eux dans leur bain (c’est quelque-chose qui me choque beaucoup de la part des mamans qui le font), ou dans des situations embarrassantes. Mais ça ne me dérange pas de publier leurs visages tant qu’ils sont encore petits (en grandissant, je changerai peut-être d’avis sur la question). Cela revient au même pour moi que de les laisser se promener dans la rue, je ne vois pas de différence. En revanche, j’ai peut-être tort de ne pas « signer » mes photos, car la chose qui me fait un peu est le vol ou le détournement de photos. J’ai récemment eu le cas d’un faux témoignage sur mon blog (des photos volées, et une cinglée qui s’était inventée une vie avec une fratrie fictive… no comment).

  • Et bin ma foi! Je ne m’attendais pas à ce retournement de situation. Pour l’instant j’ai fait le même choix que toi (même si j’ai bien souvent du mal à tenir le cap, que veux tu, mes filles sont trop jolies!^^) et je ne me suis jamais dit qu’elles pourraient ne pas être d’accord avec ça. Bref… Tu me fais bien cogité là….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *